Formations par alternance depuis 1953

Visite des serres de collection du Parc du Moulin à Tan

Mercredi 4 décembre, la classe de 4ème EA s’est rendue au sein du Parc du Moulin à tan de Sens, accompagnée de messieurs Viel et Chignardet dans le cadre du module « Plantes Cultivées ». Accueillis par M. Christian TETON, responsable de quelques 600 m² de serres de collection, les élèves ont pu découvrir quelques éléments de la biodiversité végétale.

Petit rappel historique sur l’appellation de ce parc paysager, lieu industriel de jadis. L’énergie hydraulique a, de longue date, été valorisée tout le long de la Vanne (rivière qui traverse ce parc). Ce parc doit son nom au fait que ce moulin utilisait la force motrice de la Vanne pour piler l’écorce des chênes des forêts avoisinantes. Les tanins ainsi extraits permettaient un travail des cuirs destinées aux nombreuses tanneries présentes à l’époque dans Sens et ses environs, à partir de 1887. La ville de Sens racheta cette friche industrielle en 1983, l’activité du travail du cuir s’étant arrêtée définitivement en 1975.

Chemin faisant, avec les apports botaniques éclairés de M. TETON, le parcours les amena des milieux secs et arides (plantes appelées communément ‘grasses’ ou ‘succulentes’ comme des Euphorbes, des Agaves, des Aloés, etc.) aux milieux chauds et humides des zones tropicales.

MoulinIMG_0061

Une ambiance totalement différente avec une température avoisinant les 20 – 22°C et une hygrométrie saturée leur signifièrent un changement radical de lieu et de climat. Désormais, le cheminement se faisait parmi de hauts Ficus, Strelitzia et autres Pandanus. Quelques plantes caractéristiques : Bananiers, Papayer, Cotonnier, Poivrier, Riz, Caféier arabica et robusta, etc. Il est impensable d’évoquer cette seconde partie sans parler de la Victoria cruziana, Nénuphar d’origine tropicale (Amérique du sud) dont les feuilles peuvent atteindre chacune jusqu’à 2 m d’envergure.

La visite se termina par la serre des plantes épiphytes (se dit des plantes qui vivent sur d’autres plantes, sans les parasiter ; la plante hôte servant de support). Parmi celles-ci, les élèves purent admirer de belles Orchidées, des Broméliacées comme les Tillandsias et des plantes carnivores dont l’alimentation repose en partie sur la capture de micro-insectes grâce à une adaptation morphologique et physiologique.

Christian TETON, par ses explications concrètes et pratiques, sut faire découvrir les caractéristiques spécifiques de telles ou telles plantes dont l’intérêt parfois revêt une importance économique importante.

httpv://www.youtube.com/watch?v=KWr_9-452zU

A vos agendas
  • Pas d'événement
Catégories