Formations par alternance depuis 1953

Les troisièmes découvrent le « bio »

La classe de troisième est engagée cette année dans un projet intitulé « Du bon sens dans mon assiette ». Prendre du plaisir avec une alimentation saine, locale et respectueuse de l’environnement, bref, pleine de bon sens.

Première étape : rencontre avec des producteurs.

Mardi 24 septembre, nous avons rencontré Eric GRADAIVE, maraîcher « bio » à Marsangy. Voici le portrait de son exploitation.

Article rédigé par la classe de 3ème :

« Les jardins des Marais » est une exploitation maraîchère créée il y a 4 ans par Eric GRADAIVE. Avant son installation, Eric GRADAIVE était fonctionnaire. Il a voulu être son propre patron et a placé ses économies dans un terrain à Marsangy à mi chemin entre Villeneuve sur Yonne et Gron. Ses parents n’étaient pas du métier, pourtant, depuis l’enfance Eric est jardinier, il aime la nature et travailler la terre. Il s’est orienté sur la culture de légumes biologiques, il nous en confie la raison :  « Je ne veux pas m’empoisonner, ni empoisonner mes clients ».

Les productions « Des jardins des Marais »

L’exploitation récolte entre 300 et 400 kg de légumes par semaine, soit 1.6 tonne par mois et 15 à 20 tonnes par an. Eric cultive 40 espèces et 120 à 130 variétés de légumes. La tomate est la vedette de l’exploitation, nous en avons goûté des rondes,  des allongées, des biscornues, des rouges, orange, jaunes ou noires… La production de légumes s’étale toute l’année, mais la période de pointe de travail se situe au printemps et en été. En hiver la variété de légumes est plus restreinte : mâche, chicorée ou claytone de Cuba…

L’outil de production

L’exploitation s’étend sur 1.5 ha dont 2000 m² de serre en verre. La serre, construite il y a 40 ans, est équipée d’un système de chauffage qui n’est pas utilisé pour les cultures maraîchères et d’un système d’aération semi automatique. Les cultures se font en pleine terre, la plupart sur des bâches biodégradables pour limiter la pousse des adventices. L’arrosage se fait par aspersion dans la serre et par une rampe oscillante en plein air.

La commercialisation

La production d’Eric GRADAIVE est commercialisée sous forme de paniers hebdomadaires, disponibles sur trois points de vente :

  • le samedi matin sur l’exploitation à Marsangy
  • le jeudi soir à Villevallier, avec l’AMAP du Verdeau
  • le vendredi soir à Chéroy

Il fournit 70 familles, d’autres sont sur liste d’attente. En plus il approvisionne la cantine d’Egriselle le Bocage et occasionnellement le magasin Germinal de Sens.

Le « bio » qu’est ce que c’est ?

Produire « bio », c’est produire sans utiliser de produit chimique. La motivation d’Eric GRADAIVE, c’est de ne pas empoisonner les gens « Quand on mange « bio », on mange plus sain et on ne pollue pas la planète ». Contrairement aux idées reçues, le bio n’est pas forcément plus cher, surtout si on l’achète chez le producteur. Par exemple, 1 kg de tomates coeur de boeuf en culture traditionnelle s’achète 4 € au supermarché, aux Jardins des Marais, le kg de tomates « bio »se vend 2.5 €/kg, quelque soit la variété. Enfin, nous avons demandé à Eric : « comment différencie t-on un produit » bio » d’un produit « non bio? ». Il nous a répondu, qu’au visuel, la distinction n’est pas possible, il faut faire confiance au producteur.

Nous avons apprécié la visite, Eric GRADAIVE a été très disponible et nous a fait déguster des légumes et fruits de saison.

Prochaines visites: La chèvrerie des « Dames douces » et Julien Henry « Miel de l’Yonne » à Villiers Louis avant de nous mettre au fourneaux !

A vos agendas
  • Pas d'événement
Catégories